Quels conseils donnez-vous aux chorales peu nombreuses et "faibles" ?

le Publié dans Dossiers -> La chorale grégorienne

« CONSIGNES POUR LA CHORALE »

  

Voici les consignes qui ont été affichées dans la chapelle Notre-Dame-des-Anges d’Assais (Deux-Sèvres), dans un contexte précis (chorale peu nombreuse mais de très bonne volonté, composée au départ de quasi-débutants en matière de grégorien). Sans prétendre que ce programme, assez directif, puisse s’appliquer sans aménagement à tout lieu de culte paroissial, nous le donnons ici à titre indicatif, comme pouvant donner des idées allant dans le bon sens aux responsables de lieux de culte et de chorales paroissiales.

 

1) PROPRE GRÉGORIEN :

 

Chaque dimanche et fête, on s’efforcera en priorité de chanter, en les ayant répétées, les pièces grégoriennes suivantes : -Introït

-Graduel (en général psalmodié)

-Alleluia et son verset ou Trait (au moins psalmodié).

 

Si on les a répétées correctement, on chantera aussi d’autres pièces du propre (séquence, communion, offertoire).

 

Ces pièces seront, chantées, autant que possible, par une chorale homogène (voix ayant répété ensemble ou ayant l’habitude de chanter ensemble) ; on évitera qu’une ou deux voix d’hommes chantent le propre avec six ou sept voix de femmes (ou l’inverse). Nul ne devra se sentir brimé s’il est prié, même au dernier moment, de se taire au profit d’autres choristes : on ne chante pas pour se faire plaisir, mais pour que la cérémonie soit plus belle et plus priante, grâce, entre autres, à une chorale harmonieuse et disciplinée.

 

  2) CHANTS AVEC L’ASSISTANCE :

 

Kyriale et Credo seront entonnés par quelques voix non mixtes, désignées à l’avance, qui alterneront avec l’ensemble des choristes et la foule. (Le but n’est pas d’empêcher tout chant de la foule, mais d’encadrer celle-ci et de la faire progresser musicalement et spirituellement).

 

Chaque dimanche, au moins un cantique sera chanté qui puisse être pris avec la foule, à certains moments de la cérémonie, dont voici la liste par ordre de priorité :

-procession de sortie

-communion de la foule

-offertoire (à ce moment, on doit privilégier les chants latins et les chants qui favorisent le recueillement : à l’offertoire, l’heure n’est pas au triomphalisme, mais à la préparation au sacrifice; hymnes et antiennes grégoriennes sont très bienvenues alors).

Enfin, rien n’empêche de chanter des polyphonies connues de la chorale.

 

« Entretenez-vous les uns les autres

de psaumes, d’hymnes et de cantiques spirituels,

chantant et psalmodiant du fond du cœur

en l’honneur du Seigneur »

  (Éphésiens 5, 19)

 

Père DAMIEN-MARIE

(extrait du bulletin du Centre grégorien St-Pie X Zelus domus tuæ n ° 5 (mars 2005)