Est-ce que la notation grégorienne correspond à un solfège différent de celui appris en notation moderne ?

le Publié dans Dossiers -> La notation grégorienne

S’il offre quelques particularités qui font l’objet de l’enseignement lors des sessions, il est fondé sur la simple gamme diatonique de do, avec la seule altération possible du si bémol. C’est sur la question du rythme que le travail demandé au choriste est un peu différent : la question des durées est simplifiée car il n’y a que le temps simples ou le temps doublé, avec bien sûr toutes les nuances possibles. Un travail particulier est fait pour repérer et rendre les tensions et détentes du chant pour en ordonner le mouvement génral et réaliser un phrasé respectueux à la fois de la mélodie et du texte.