Ce chef de choeur est venu en formation à Mérigny ... avec toute sa chorale !

le Publié dans Sessions -> Témoignages

Onze choristes d’une même chorale sont venus en formation à la session du Centre Grégorien Saint Pie X du 2 au 8 mars 2014.

Le chef de choeur témoigne !

"Il s’agit de la Schola de l’église Sainte-Colombe, à Saintes. Nos choristes, conscients des faiblesses et difficultés rencontrées dans leur chant malgré, pour la plupart d’entre eux, une longue pratique, ont généreusement accepté de consacrer six jours pour se former.

Les résultats vont au-delà de toute espérance et notre schola vit encore dans l'ambiance de ce stage qui fut en tous points exceptionnel. Les choristes ne manquent point de me le rappeler, si besoin en est. Quel plaisir de pouvoir enfin parler d’une nuance d’expression sur tel salicus pendant une répétition, de pouvoir faire alterner les deux chœurs masculin et féminin pour la psalmodie !...

Nombre de paroissiens viennent nous faire part, à la fin des célébrations, de félicitations pour les progrès accomplis. Nous n'attendions pas cela, ce n'est point ce qui nous a motivés, mais nous sommes satisfaits que la louange divine soit désormais mieux honorée.

Nous venons même de chanter les messes de saint Joseph et de l'Annonciation (introït, communion et psalmodies des graduel et trait avec les Kyriale adaptés, soit les II et IX).

Dois-je vous préciser que je ne me contente pas de ces signes, fussent-ils sans conteste encourageants. Nous avons encore beaucoup à travailler, et moi le premier ! J’ai bien l’intention de revenir dès la fin août pour le stage de direction.

Les mots nous manquent pour exprimer les moments de grâce que nous avons vécus en ce début de mois au Centre Grégorien. Oui, notre schola y a gagné en qualité d'interprétation, (expressivité, souplesse du phrasé, technique de psalmodie après l’étude des mots latins...) en cohésion, et en homogénéité. Pour ne citer qu'un exemple des fruits de cette session, une toute nouvelle recrue est devenue choriste à part entière et fidèle à toutes les répétitions. Elle pratiquait dans un chœur professionnel très connu en Saintonge, mais il lui manquait la dimension verticale que ce stage lui a révélée.

Chers amis, chefs de chœur et choristes, que cet humble témoignage vous convainque qu’il suffit de se mobiliser et de vouloir se former pour obtenir des résultats qu’il conviendra ensuite de faire fructifier avec la persévérance et surtout la grâce de Dieu.

Le chef de chœur de la Schola de Sainte-Colombe


Session mars 2014 avec la chorale de Saintes